Mon parcours dans la compétition tennistique (Mathilda Medrano)

30 octobre 2019 Non Par Idrissa Gueye

J’ai commencé le tennis à l’âge de 6 ans, la première fois que j’ai touché une raquette de tennis était en Espagne en vacances puis mes parents ont pris la décision de m’inscrire au tennis la rentrée qui suivi. J’ai débuté au club de Thiais à Ricard dans le 94. J’étais à l’époque très heureuse chaque samedi matin d’aller jouer au tennis. J’ai ensuite dû changer de club pour cause de déménagement vers l’âge de 7 ans et je me suis inscrite au Club de Viry-Chatillon. C’est dans ce club que j’ai commencé à prendre des cours individuels afin de progresser plus rapidement car j’avais très envie de faire de la compétition comme mon grand frère, qui lui était plus âgé et donc avait déjà participé à quelques tournois.

 

 

J’ai  par la suite commencé à faire des tournois et j’y ai très rapidement prit goût, ce qui me plaisait beaucoup c’était le challenge ; atteindre le meilleur classement possible et battre tout le monde ! Vers l’âge de 10-11 ans mes parents ont décidés de m’inscrire au club de Ris-Orangis et c’est à partir de cette année-là que je n’ai fait que de progresser. Je m’entraînais  7h par semaine et j’avais également 1h30 de physique, j’allais courir tous les dimanches matins autour du lac avec mon père (je n’étais pas toujours ravie de me lever tôt le dimanche pour aller courir !).  Mes vacances scolaires tournaient souvent autour du tennis, il m’arrivait d’être inscrite à 3 voire 4 tournois en même temps et de parfois jouer 3 matchs dans la même journée… ce n’était pas de tout repos !  C’est à ce moment-là que je suis passé de 30/3 à 15/4 puis 15/3. J’ai gagné plusieurs tournois tel que Chilly-Mazarin, Morangis, Ris, Saint-Maur et même certains dans le Sud comme celui de Biscarosse par exemple, car chaque été je faisais des tournées de tournois pendant 2 semaines histoire de ne pas perdre la main et j’adorai ça ! J’ai également, vers l’âge de 12-13 ans participé au tournoi Roland Garros enfant, c’était une expérience incroyable !

 

 

Voir mon nom s’afficher sur le tableau et avoir la chance de manger dans la même cantine que les grands joueurs était pour moi inoubliable. Ce que j’appréciais le plus dans les matchs c’était le côté compétitif et l’intelligence de jeu. J’avais parfois des problèmes de concentration mais la motivation que j’avais était plus forte que tout, j’adorais gagner ! Je prenais beaucoup de plaisir pendant mes matchs, même si c’était de la compétition je me suis toujours amusé.

 

 

Cependant tout n’était pas toujours rose, j’ai eu quelques périodes difficiles, par exemple parfois j’avais plutôt envie de sortir avec mes copines que de faire tout le temps du tennis, le tennis en compétition demande énormément de temps et de l’engagement. J’avais également une pression  parentale, je ne voulais décevoir personne et surtout pas mon père (il était à fond derrière moi), mes parents étaient très impliqués (aussi bien au niveau du temps qu’au niveau de l’argent), je devais être motivé à 100%. C’est d’ailleurs cette pression qui m’a éloignée de la compétition, à partir de 14-15 ans j’ai eu envie d’autre chose et je ne voulais plus passer autant de temps à faire des tournois, je ne voulais plus que ma vie tourne seulement autour du tennis. J’ai dû encore changer de club à 14 ans et c’est là que j’ai atterrie au club USOAM d’Athis-Mons, j’ai continué les cours mais je participais à beaucoup moins de tournois qu’avant. C’est dans ce club que j’ai obtenu mon meilleur classement (15/2).  Ce que je retiens du tennis en compétition c’est qu’il faut être réellement motivé, ne rien lâcher même dans les moments difficiles,  être prêt à accorder beaucoup de temps (entraînement tournois etc.) et s’investir à fond. Attention, Il ne faut surtout pas oublier qu’il faut avant tout s’amuser !!!